LIVRAISON OFFERTE dès 89€*

Blessure d'abandon et dépendance affective - Comment en guérir ?

Sororité : article co-écrit avec Marianne Lopes Moleda (alias Mystical Druidess sur Instagram) cartomancienne, clairvoyante et clairaudiente. Passionnée depuis toujours par la psychologie et le développement personnel, c'est son éveil spirituel il y a quelques années qui lui a ouvert les portes du monde de la spiritualité, et l'a décidé a en faire sa vocation. Elle propose ses guidances, partage ses connaissances en ésotérisme, astrologie, et développement personnel sur sa page Instagram, et s'intéresse particulièrement à la problématique des "5 blessures de l'âme". Un sujet qu'elle a décidé d'aborder pour notre blog, en mettant l'accent sur la "blessure d'abandon". Inspirées par ses mots, nous avons, de notre côté, eu envie de vous proposer d'intégrer la magie de la lithothérapie à votre parcours de guérison.

 

Bonjour, je suis Marianne et aujourd’hui, j’aimerais vous parler de la blessure d’abandon, car c’est l’une de mes blessures d’âme principale et qu’en la guérissant cela m’a permis de retrouver ma liberté d’être et mon épanouissement personnel et spirituel.

Je sais que nous sommes beaucoup à souffrir de cette blessure d’âme, j’espère donc que ces conseils pourront vous aider à la surmonter et à trouver l'apaisement.

 

Quelles sont les différentes blessures de l’âme ?

Selon Lise Bourbeau et son livre sur les 5 blessures de l’âme (que je vous conseille de lire), il existerait 5 différentes blessures de l’âme.

Les blessures de l’âme sont généralement transmises par nos parents, eux-mêmes blessés dans leur propre enfance.

Elles se sont gravées dans notre subconscient lors de l’enfance et elles jouent un rôle majeur dans notre vie puisqu’elles conditionnent notre comportement, nos rapports aux autres, nos pensées et nos émotions.

Nous souffrons tous d’au moins 3 blessures à différents degrés et tout ce que nous vivons de désagréable dans notre vie est lié à nos blessures.

Tout ce qui nous arrive sur le plan mental (anxiété, peurs...), sur le plan émotionnel (culpabilité, émotions, colère...) et sur le plan physique (maladies, malaises, accidents...) ne sont que le reflet de nos blessures d’âme.

À chaque blessure correspond ce que l’on va appeler « le masque » : la réaction de défense que l’on va adopter face à une situation en réponse à l’éveil de notre blessure.

Voici les 5 blessures et leurs masques :

  • Le rejet à masque du Fuyant
  • L’abandon à masque du Dépendant
  • L’’humiliation à masque du Masochiste
  • La trahison à masque du Contrôlant
  • L’injustice à masque du Rigide

Comme je l’ai souligné précédemment, j’évoquerai uniquement la blessure d’abandon car elle a été un réel handicap dans ma vie, principalement dans ma vie sentimentale. Elle a développé chez moi de la dépendance affective rendant mes relations amoureuses compliquées à vivre.

 

Qu’est-ce que la blessure d’abandon ?

En psychologie, on dit que pour garantir le bien être émotionnel et physique d’un enfant il a besoin de figure parentale.

Il existe différents cas de figure qui montre qu’un enfant a pu vivre l’abandon.

Le premier cas : cet enfant a été abandonné par ses deux parents ou l’un des deux parents et a été élevé dans une famille monoparentale.

Le deuxième cas : cet enfant a grandi avec la présence physique des deux parents mais ici il y a eu un sentiment d’abandon. Il y a donc eu une carence émotionnelle de la part des parents envers l’enfant. Dans ce cas de figure, c’est souvent les parents qui ont reflété leurs propres blessures qu’ils n’ont pas su gérer et guérir et qui ont ensuite impacté inconsciemment l’enfant.

En somme, c’est souvent dans l’enfance que cette blessure se réveille, cependant, elle peut aussi surgir durant l’adolescence, ou étant jeune adulte, lorsque l’on commence à expérimenter nos premières relations et ruptures amoureuses.

 

Quels types de comportements la blessure d’abandon génère-t-elle ?

La blessure d’abandon peut générer différents comportements :

  • La dépendance affective : le dépendant fera passer les besoins des personnes qu’elle aime avant les siens, il mettra en priorité ses personnes même si cela impacte sa propre vie personnelle, afin de ne pas se sentir abandonné.
  • La peur de l’attachement : la blessure d’abandon peut aussi faire l’effet inverse pour certaine personne et leur donner une peur de l’attachement. Ces personnes-là préfèreront avoir des relations de surface sans montrer leur vrai visage et leurs vrais sentiments par peur qu’on les abandonne.

On retrouve souvent ce schéma lors de relations amoureuses ou l’un va incarner le dépendant et l’autre la peur de l’attachement. À travers les mêmes blessures, les partenaires vont s’apprendre mutuellement et devenir un effet miroir des blessures qu’ils doivent guérir.

 

Comment guérir cette blessure d’abandon ?

Avant de vous donner les différentes étapes qui m’ont permis de guérir cette blessure d’abandon, je tiens à préciser que cette blessure prend du temps à guérir, cela peut même prendre plusieurs années avant de réussir à correctement la surmonter.

C’est la raison pour laquelle, avant d’entamer un processus de guérison il est important d’établir une forme de pacte ou de contrat avec soi-même, afin de se promettre de faire de son mieux pour guérir, quoi qu’il arrive, même s’il y aura peut-être des moments de rechute. Cela est normal et fait partie du processus.

Le principal est de se dire que l’on souhaite guérir pour son propre bien-être et celui de notre entourage !

 

  • Étape 1 : Avoir l’intention de guérir

Avant toute chose, l’important est de reconnaître que l’on a cette blessure mais aussi de la comprendre. D’ailleurs, Lise Bourbeau le répète souvent dans son ouvrage, il est fondamental d’accepter la blessure puisque c’est le premier pas vers toute forme de guérison.

 La reconnaître, la comprendre, l’accepter... Certes, mais le plus important est de se pardonner.

Se pardonner à soi-même, pour les erreurs qu’on a pu commettre à cause de cette blessure, mais également pardonner les autres, comme ses parents ou les personnes qui ont pu déclencher cette blessure.

Au contraire, il faut les remercier, car grâce à elles, on a pu comprendre qu’il y avait quelque chose de fondamental qui devait guérir pour devenir la meilleure version de nous-même.

Les pierres qui pourront vous accompagner : Le Quartz Fumé est idéal pour travailler sur ses zones d'ombres et leur acceptation, c'est la pierre parfaite pour entamer le processus de guérison, en conscience et avec détermination. La Howlite peut également vous être très utile pour vous aider à prendre du recul, à faire preuve de sagesse et à pardonner. Elle peut vous aider à vivre cette première étape de façon sereine et apaisée.

 

  • Étape 2 : Se responsabiliser

Se responsabiliser permet d’arrêter d’automatiquement toujours remettre la faute sur les autres de notre propre mal-être. Ce comportement peut être destructeur puisqu’il engendre des croyances limitantes qui pousse à croire que nous ne sommes pas dignes d’être aimé puisqu’on nous a souvent abandonné.

Les autres personnes ne sont en réalité que le reflet de ce que l’on doit travailler chez nous. Nous ne pouvons ni contrôler leurs actions ni leurs pensées. Cependant, ce que l’on peut contrôler, ce sont nos réactions face à ses situations et c’est sur ce point-là que tout le travail doit se faire.

C’est à chacun de nous de comprendre et de se dire que l’on va faire un travail intérieur qui nous permettra de réagir de la meilleure façon qui soit pour se préserver soi-même et préserver le bien-être de l’autre également.

Les pierres qui pourront vous accompagner : Le Quartz Fumé est toujours un compagnon de choix durant cette seconde étape, ou l'on passe de l'acceptation, à la responsabilisation. Il peut être accompagné du Péridot, qui aide à effacer toutes formes de rancœurs liées au passé, renforce l'amour de soi et aide à harmoniser les relations. L'alliance de ces deux cristaux est particulièrement intéressante sur le plan vibratoire par rapport à votre situation à ce moment précis.

 

  • Étape 3 : Travailler sur son amour-propre

C’est l’une des étapes les plus importante surtout lorsque l’on est dans le cas de figure où l’on priorise les besoins de l’autre avant les nôtres.

La fameuse phrase qui dit : « Il faut s’aimer d’abord, avant d’aimer les autres. » est bien vraie !

Il est important de cultiver l’amour de soi car cela évitera de se retrouver dans des situations qui nous attristent, ou de rencontrer des personnes qui ne nous apportent pas réellement ce que l'on mérite.

Pour vous imager cela, je vais vous raconter une petite histoire qui s’appelle « la cuisine magique ».

Imaginez que vous avez un frigo qui est vide, il n’y a rien à manger dedans et vous avez super faim ! Soudainement, une personne arrive et vous propose une vieille part de pizza. Comme vous n’avez plus rien et que vous avez faim, vous l’acceptez.

Imaginez, au contraire que vous avez un frigo magnifique, avec plusieurs variétés de fruits et de légumes et une personne arrive et vous propose une vieille part de pizza. Vous allez automatiquement refuser car vous avez déjà tout ce que vous voulez dans votre frigo et qui est bien plus savoureux !

C’est pareil pour l’amour-propre !

Lorsque l’on déborde d’amour pour soi-même on n’a pas besoin d’aller le chercher ailleurs, mais mieux encore, on a nos propres limites, et si une personne rentre dans notre vie et nous apporte peu d’amour, on ne va pas l’accepter, car on se suffit à soi-même et on sait que l’on mérite bien mieux !

 Les pierres qui pourront vous accompagner : Maintenant que vous avez pris conscience de cette blessure et que vous êtes prêt.e à travailler à votre épanouissement, vous pouvez mettre de côté le Quartz Fumé et adopter la combinaison Péridot-Quartz Rose. Il est temps de vous reconnecter à votre cœur, il est temps de croire en vous et d'oser briller, de l'intérieur vers l'extérieur. Vous êtes unique, magique et puissant.e !

 

  • Étape 4 : Personne ne nous appartient

Tout au long de notre vie, nous faisons tous types de rencontres. Ce flux de personnes est constamment en changement. Certaines personnes restent, d’autres partent et de nouvelles entrent.

Toutes ses personnes nous apportent quelque chose pour notre évolution personnelle à un moment donné, mais elles ne sont pas toutes prédestinées à rester dans notre vie éternellement.

Et lorsque l’on a de la dépendance affective, on souhaite avoir le contrôle sur les personnes qui sont dans nos vies pour ne pas les laisser partir et ressentir cet abandon. Cependant, le contrôle est une illusion et nous ne pouvons pas contrôler celles qui souhaitent rester ou non.

Chaque personne est libre de faire ses propres choix et il est important de les respecter même si cela nous fait mal.

Cultiver cet amour inconditionnel envers les autres et soi-même est la clé pour se libérer de la dépendance affective.

 Les pierres qui pourront vous accompagner : Vous pouvez mettre de côté le travail avec le Péridot, et entamer un travail avec le Quartz Rose et l'Améthyste. Cette dernière aide à surmonter tous les problèmes de dépendances, et aide à lâcher prise sur ce qui n'ait pas en notre pouvoir. Cette alliance est très douce, apaisante, harmonisante pour le cœur et le mental. Si cette étape se révèle très difficile à surmonter, vous pouvez faire entrer en jeu le Quartz Tourmaline, qui vous aidera à couper ces liens toxiques qui vous empêchent d'avancer.

 

J’espère que cet article vous aura permis de mieux comprendre la blessure d’abandon mais surtout qu’elle vous aura donné les clés pour guérir votre dépendance affective !

Je vous souhaite beaucoup de paix et d’amour.

Marianne.

 

Vous avez apprécié la lecture de cet article ?

Découvrez la page Instagram apaisante et magique de Marianne, et n'hésitez pas à réserver une guidance, qui pourra vous éclairer pour entamer votre processus de guérison :  https://www.instagram.com/mystical_druidess/ 

Laisser un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être publiés